Vapeur Girl: Vapeur Girl ressemble à un épisode  de Game of Thrones revisité par Boris Vian (Envolume Roman) par Igor QUEZEL-PERRON

Vapeur Girl: Vapeur Girl ressemble à un épisode de Game of Thrones revisité par Boris Vian (Envolume Roman) par Igor QUEZEL-PERRON

Titre de livre : Vapeur Girl: Vapeur Girl ressemble à un épisode de Game of Thrones revisité par Boris Vian (Envolume Roman)
Date de sortie : June 11, 2018
Auteur : Igor QUEZEL-PERRON
Éditeur : Envolume

Vapeur Girl: Vapeur Girl ressemble à un épisode de Game of Thrones revisité par Boris Vian (Envolume Roman) par Igor QUEZEL-PERRON est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Igor QUEZEL-PERRON avec Vapeur Girl: Vapeur Girl ressemble à un épisode de Game of Thrones revisité par Boris Vian (Envolume Roman)

LA RECETTE DE VAPEUR GIRL
- Prenez les « likes » et transformez-les en « grâces », qui deviennent des traînes de lumière en fonction de votre popularité. Cela met déjà de la couleur.
- Transposez-vous dans un univers qui ressemble à un Moyen-Âge à la Game of Thrones.
- Rajoutez des aventures qui vous tiennent en haleine (le RoiDe dévoré par erreur, la Reine E176 n’a pas assez de likes et pirate le système, une ânesse sacrée disparait, et un secret précieux recherché par un Royaume ennemi est tatoué sur la peau d’Arpée, la Vapeur Girl, divine essence et volupté, promise d’Ogir, nouveau RoiDe [élu d’une drôle de façon]).
- Plongez le tout dans un bouillon d’imagination où baignent entre autres des plantes carnivores, des maisons-sauterelles et un chat-luciole. « C’est bien la première fois qu’en lisant j’ai l’impression de nager dans un pot de peintures crémeuses qui ne se mélangent pas entre elles ».
- Nappez d’une belle langue, celle d’un poète, « l’écriture est un miracle à l’aube-née », dit joliment une autre critique.
- Dévorez, vivez à 100 à l’heure, passez de l’enchantement à l’horreur au fil des pages, et ne restez pas tranquille jusqu’au dénouement. 
- Fermez le livre à regret, un peu groggy, comme pris dans un tourbillon où le virtuel nous évoque étrangement les travers de notre société connectée.